Réincarnation des morts

Définition

edo tensei hokage


L'Edo Tensei : La réincarnation des morts (réincarnation des âmes) est un jutsu qui lie l'âme d'une personne décédée à un vaisseau vivant, la restituant telle qu'elle était de son vivant afin d'exécuter les ordres de son invocateur. Il a été créé à l'origine par Tobirama Senju, qui l'a déclaré comme kinjutsu quelque temps après. Orochimaru découvrit la technique des décennies plus tard et améliora son utilisation, tandis que son subordonné Kabuto Yakushi la perfectionna encore.

Utilisation

Le sceau du rituel

sceau du rituel de la réincarnation des âmes


Avant de pouvoir exécuter cette technique, l'utilisateur doit d'abord acquérir une partie de l'ADN de la personne qu'il a l'intention de réincarner. Kabuto remarque que cela revient essentiellement à piller les tombes, bien que les taches de sang ou les organes récupérés après la mort de la cible fonctionnent également. L'âme de la personne à réincarner doit également résider dans le Pays Pur ; les âmes piégées dans l'estomac du Shinigami, par exemple, ne peuvent pas être réincarnées tant qu'elles y résident. Si les âmes sont facilement disponibles dans le Monde Impur, comme ce fut le cas pour les quatre premiers Hokage fraîchement libérés de l'estomac du Shinigami, elles peuvent être réincarnées grâce à cette technique.

Pour réaliser réellement la Réincarnation des âmes, l'ADN de la personne à réincarner est étalé sur un parchemin spécial. Une fois le parchemin activé, les restes se répandent sous la forme d'un sceau spécial avec le sacrifice vivant au centre. Ensuite, de la poussière et des cendres enveloppent le corps du sacrifié, lui donnant la même apparence que le réincarné avait au moment de sa mort ; le processus est apparemment douloureux pour le sacrifié. La signature chakra du sacrifice est complètement remplacée par le chakra de celui qui se réincarne. Bien que le sacrifié soit techniquement toujours en vie tant que la technique est active, son corps ne sera plus jamais le sien et il mourra lorsque l'âme réincarnée sera libérée.

sacrifice de Fu


Bien que Tobirama ait été le créateur de la technique, son utilisation avait deux défauts : les âmes réincarnées avaient un pouvoir considérablement réduit par rapport à leur état de vie et il ne pouvait en contrôler qu'un petit nombre à la fois. Orochimaru a pu atténuer quelque peu ces deux défauts, les rapprochant de leur niveau de puissance d'origine. Finalement, c'est Kabuto qui élimine presque complètement les défauts, améliorant la Réincarnation des âmes à un tel point que les réincarnations sont presque parfaitement revenues à ce qu'elles étaient de leur vivant et qu'il peut en contrôler autant à la fois qu'il le souhaite, si ses ressources d'énergie le permettent. Ses améliorations, combinées au fait que l'exécution de la Réincarnation des âmes ne nécessite aucun chakra de la part de l'utilisateur, amènent Kabuto à le déclarer jutsu le plus puissant de l'histoire.

Les réincarnations peuvent être mobilisées comme de l'infanterie standard, où elles doivent se rendre à leur destination. Sinon, les cercueils qui les contiennent peuvent être convoqués à un endroit, en supposant que quelqu'un soit là pour effectuer la convocation ; l'anime ne l'exige pas systématiquement. Les réincarnations peuvent être rappelées de la même manière, un cercueil émergeant autour d'elles pour les ramener.

Talisman de contrôle

Talisman de contrôle réincarnation des âmes


La seule discrétion dont l'utilisateur doit faire preuve pour la réincarnation des âmes est le degré de contrôle à exercer sur l'âme réincarnée. Après la première exécution, l'utilisateur ne peut que restreindre ses mouvements. En général, ce contrôle limité n'est pas un problème pour l'invocateur, et il "désactive" la réincarnation, la plaçant dans un cercueil pour la stocker et la transporter jusqu'à ce qu'il en ait besoin. Cependant, lorsque l'Edo Tensei est utilisée pour faire revivre quelqu'un, il est possible qu'il soit assez fort pour résister à ce contrôle ; Tobirama a pu résister à ce contrôle avant qu'Orochimaru n'utilise les cellules d'Hashirama pour renforcer la liaison et Orochimaru note qu'Hashirama Senju pourrait se libérer s'il le souhaitait, même avec la liaison renforcée des cellules d'Hashirama étant le premier Hokage du village de Konoha..

Afin de pouvoir réellement contrôler ses actions, l'utilisateur doit implanter un talisman spécial - généralement attaché à l'extrémité d'un kunai - dans le cerveau de la réincarnation. La conception du talisman détermine la force du contrôle.

A la base, les âmes réincarnées conservent leur personnalité, ce qui leur donne la liberté d'aborder une tâche donnée comme elles l'entendent, tant qu'elle répond aux exigences de l'invocateur. D'un côté, cela les rend plus utiles au combat car elles savent comment utiliser au mieux leurs propres capacités mais, si elles sont déployées contre quelqu'un qu'elles ont connu de leur vivant, il y a une possibilité de guerre psychologique. D'un autre côté, bien qu'ils soient obligés de faire ce que leur invocateur souhaite et d'agir sans rechigner, ils peuvent nuire à leur invocateur jusqu'à un certain point, soit en prenant de mauvaises décisions dont les adversaires peuvent tirer parti, soit en donnant aux adversaires des conseils sur la façon de les vaincre. Malgré ses risques, Kabuto préfère ce niveau de contrôle.

À son niveau le plus fort, la personnalité de l'âme réincarnée est entièrement éliminée. L'invocateur contrôle toutes ses actions, lui permettant même de parler à travers la réincarnation ou d'invoquer d'autres âmes réincarnées à sa place. Bien que cela garantisse que l'âme réincarnée n'agira jamais que comme elle le souhaite, elle est moins débrouillarde et requiert l'attention de l'invocateur pour chaque action à entreprendre, ce qui lui rend difficile d'être multitâche selon les circonstances. Orochimaru préfère ce niveau de contrôle. Kabuto a parfois réécrit des talismans à distance afin de passer à ce niveau de contrôle lorsque la situation l'exige comme il l'a fait dans Naruto Shippuden pendant la quatrième grande guerre ninja.

Kabuto et Orochimaru sont capables de renforcer les liens qu'ils utilisent par des moyens externes : Kabuto siphonne le chakra du sceau maudit dont Anko Mitarashi est marqué ; Orochimaru utilise des cellules Senju. Dans le même ordre d'idées, tout niveau de contrôle crée une signature chakra traçable entre l'âme réincarnée et son invocateur, permettant aux capteurs réincarnés de localiser l'invocateur.

Attributs

kabuto contrôle deidara de l'akatsuki


Lors de la première invocation, le corps apparaîtra gris et dans un état de délabrement mineur : il sera entaché de fissures et d'autres imperfections. Si l'invocateur le souhaite, il peut rajeunir la réincarnation tout en plantant son talisman de contrôle, lui redonnant ainsi le teint et réduisant certaines imperfections ; ceci est purement esthétique et les signes de décomposition n'inhibent pas ses capacités. Une caractéristique inévitable d'un corps réincarné est l'assombrissement des sclérotiques, une âme qui conserve sa personnalité ayant des sclérotiques grises et une âme à la personnalité supprimée ayant des membranes oculaires noires.

Un individu réincarné aura toutes les capacités qu'il avait durant sa vie, y compris le kekkei genkai et le kekkei tōta. Ils sont physiquement restaurés tels qu'ils étaient au moment de leur mort, y compris les handicaps physiques qu'ils ont pu posséder, comme les jambes endommagées de Nagato. Des exceptions existent : les maladies qu'ils avaient ne seront pas préservées, de même que tout dommage physique ayant contribué à leur mort. Il existe une certaine incohérence à savoir si les corps étrangers seront également restaurés ou non : Hanzō conserve la glande à poison de la salamandre noire, mais Madara Uchiha n'a pas accès au matériel génétique d'Hashirama Senju et Kabuto doit donc le reproduire artificiellement pour lui.

Les vêtements sont reproduits selon ce qu'ils portaient à leur mort, bien qu'il ne s'agisse que d'un aspect superficiel de leur corps réincarné ; les armures n'offrent aucune protection réelle, étant de la même matière cendrée que le reste de leur corps. Les membres réincarnés de l'Akatsuki sont cependant équipés de manteaux différents de ceux qu'ils portaient auparavant. Les armes ne sont généralement pas conservées et doivent être rassemblées par l'invocateur ; les Sept Epéistes Ninja de la Brume réincarnés n'ont accès qu'aux épées que Kabuto est capable d'acquérir, à l'exception, semble-t-il, des Trésors des Frères d'Or et d'Argent, qui sont apparemment toujours conservés dans le corps des frères.

La grande majorité des réincarnés ont pu atteindre le même pouvoir qu'ils avaient de leur vivant, comme Mū. Mais quelques réincarnés, comme Madara Uchiha, voyaient leurs capacités limitées par la technique. De même, il y a certaines choses qu'un corps réincarné ne peut tout simplement pas faire, comme accéder à toutes les techniques secrètes du Rinnegan ou devenir le jinchūriki de Juubi.

Améliorations

balises explosives de tobirama le deuxième hokage


L'un des principaux avantages de la réincarnation des âmes est qu'elle accorde des corps immortels à ceux qui sont réincarnés. Tout dommage qu'ils reçoivent se régénère avec le temps et, en supposant que le dommage n'est pas trop débilitant, ils peuvent continuer à attaquer même avant que leur corps ne récupère. 

Un deuxième avantage est le remplissage illimité de leurs réserves de chakra auquel les individus réincarnés ont accès ; ils peuvent se battre éternellement et exécuter sans problèmes des jutsu normalement exigeants physiquement ou gourmand en chakra, sachant que leurs réserves actuelles se rempliront infiniment. Ils sont toujours soumis à certaines exigences inhérentes au jutsu lui-même, comme la réserve de chakra du Second Tsuchikage qui est réduite de moitié après l'utilisation de la Technique de Division ou le fait de ne pouvoir créer qu'un certain nombre de clones. D'autres effets secondaires peuvent encore se manifester, comme lorsque les yeux d'Itachi Uchiha saignent après avoir utilisé son Mangekyō Sharingan, mais il n'en est pas inhibé.

Le corps réincarné peut être encore amélioré jusqu'à " dépasser son âge d'or ". Lorsque Madara Uchiha a été ramené, Kabuto a fait subir à son corps une évolution sélective, en combinant les meilleurs attributs de différents moments de sa vie. Outre le fait que son corps a été restauré à sa primeur physique plutôt qu'à l'état flétri qu'il avait à sa mort, il a également conservé les diverses capacités qu'il n'a acquises que durant les dernières années de sa vie naturelle ; il a conservé la greffe de l'ADN d'Hashirama Senju afin de pouvoir encore accéder aux capacités du Premier Hokage, et il a accès au dōjutsu qu'il a abandonné durant sa vie. Les jinchūriki réincarnés ont de la même manière leurs démons à queue respectives scellées en eux. De plus, les individus réincarnés sont immunisés contre le Tsukuyomi infini.

Contrer

itachi uchiwa échappe au contrôle de l'edo tensei


Tuer l'invocateur ne libère pas la Réincarnation des âmes, et en fait cela peut être considéré comme déconseillé. Il n'y a que trois façons garanties de mettre fin à la technique interdite : 

  • Retirer l'âme du corps réincarné, comme avec le Sceau d'emprisonnement des morts.
  • Demander à l'invocateur de mettre fin à la technique. Comme il est peu probable qu'il le fasse volontairement, l'idéal est d'utiliser un genjutsu pour l'inciter à annuler la technique comme l'a fait itachi Uchiwa avec son dodjutsu héréditaire, le Sharigan. La séquence de sceaux de la main pour annuler la technique est Rat → Bœuf → Singe → Tigre → Dragon → Sanglier et dire " libération ". (Lors de la démonstration de la technique à Tobi, Kabuto a menti en disant que les sceaux pour la libérer sont Chien → Cheval → Tigre). Le Sage des Six Chemins, Hagoromo Otsutsuki a démontré sa capacité à libérer la Réincarnation des âmes bien qu'il ne soit pas l'invocateur.
  • Une méthode moins fiable, mais tout aussi efficace, consiste à faire en sorte que l'âme réincarnée soit affectée d'une manière émotionnelle qui lui permette de tourner la page, permettant ainsi à son âme de se libérer de l'influence de la Réincarnation des âmes.

Lorsqu'une âme est libérée de la Réincarnation des âmes, son corps se désintègre à nouveau en poussière et le cadavre du sacrifié est laissé dans les débris. L'âme peut s'attarder brièvement - avec sa personnalité restaurée si elle était supprimée - pour laisser des mots d'adieu ou entreprendre ses dernières actions. Les âmes libérées par leur invocateur seront enveloppées de lumière tout au long du processus.

Même si la Réincarnation des âmes ne peut être brisée de manière conventionnelle, les corps réincarnés peuvent toujours être neutralisés. Au cours de la Quatrième Grande Guerre shinobi, l'Alliance ninja développe la méthode consistant à lier les corps des réincarnations afin qu'ils ne puissent pas bouger, puis à placer un sceau sur les liens afin qu'ils ne représentent plus une menace. Le Benihisago (gourde écarlate) et le Kohaku no Jōhei (vase d'ambre) sont capables de sceller les corps réincarnés à un tel degré que même la libération du jutsu n'affecte pas le sceau. La libération du Yin-Yang, telle qu'elle se manifeste dans les sphères de vérité, peut annuler les propriétés régénératrices des corps réincarnés, réduisant leur efficacité et, si elle est utilisée pour frapper un point vital, les tuer à toutes fins utiles.

naruto uzumaki et le jutsu corbeau de itachi uchiha


Il existe également d'autres cas où un corps réincarné échappe à l'influence de son invocateur. Itachi, du clan Uchiwa, a été visé par le Kotoamatsukami (le mangekyu sharingan de Shisui) transplanté dans un corbeau qui a été stocké dans Naruto, transformant les commandes de Kabuto avec des ordres différents. Kabuto peut reprendre le contrôle d'Itachi en accédant au talisman de contrôle, il est toujours capable de le libérer de la réincarnation des morts. À l'inverse, si l'âme réincarnée connaît les sceaux de main, elle peut rompre le contrat qui la lie à l'invocateur ; dans l'anime, les sceaux sont Serpent → Bélier → Sanglier → Chien → Tigre.

Cela lui confère le contrôle total de ses propres actions, tous les avantages d'un corps immortel, et empêche l'invocateur de la libérer de la Réincarnation des âmes. Madara Uchiha décrit cela comme " le seul risque de la technique". Une autre façon de prendre le contrôle des corps réincarnés est l'utilisation de la Technique des Six Chemins, comme dans le cas des Six Chemins jinchūriki d'Obito. Du fait que les récepteurs noirs d'Obito étaient intégrés dans le côté gauche de la poitrine de chaque jinchūriki, il était capable d'arracher le contrôle de Kabuto sur les jinchūriki réincarnés, et ainsi de contrôler ces derniers de manière quasi parfaite. Cependant, il faut noter que Kabuto est toujours capable de les libérer de la réincarnation des morts.

← Retour à Blog Naruto

Support client

Nous assurons un SAV professionnel du lun. au ven. de 8h à 18h.

Paiement sécurisé

Nous utilisons les dernières technologies dans le domaine.

Livraison à domicile

Recevez votre commande en 48 heures à votre porte.

Garantie satisfait

Nous offrons la garantie satisfait ou remboursé sur tous nos produits.